Yelé, c’était ouahou

Yelé, c’était ouahou

Le 5 février dernier, un super concert à la grange avec YELÉ

Du groove africain au bush australien. Lauréat Prenez votre envol 2021 (Les Nuits Métis)

Qu’importe les replis identitaires, les musiques ne s’accommoderont jamais de frontières.
Ce trio en est la plus éclatante des illustrations. Il s’appelle Yelé, lumière en bambara, et brasse les musiques panafricaines avec les ondes vibratoires d’Océanie.